Archives du mot-clé : Articles de presse

Mar 08 2015

Un nouvel échangeur sur l’A86 en 2018 à Vélizy

Echangeur A86 VélizyA Vélizy, le nouvel échangeur de l’A 86 devrait permettre de fluidifier la circulation en désengorgeant la N118. Mise en service prévue en 2018.

Le projet de nouvel échangeur sur l’A 86 commence à se concrétiser. Après l’enquête publique réalisée il y a un an, le conseil général a voté, le 13 février dernier, un échange de voirie avec la ville de Vélizy afin de faciliter cette opération.

 
 
 

Lancé en 2006 par le maire de l’époque, Joël Loison, ce projet vise à fluidifier la circulation en désengorgeant la N118, réduisant le trafic de transit et améliorant l’accessibilité à Vélizy 2 et à la zone d’emplois.

«Le soir, vous avez de gros bouchons sur les avenues de l’Europe et Louis-Breguet, rappelle le maire Pascal Thévenot (UMP). Cet échangeur permettra d’accéder directement à l’A 86 sans être bloqué sur la N 118.»

Coût global de l’opération : 43 millions d’euros

La construction de cet ouvrage nécessite de déplacer le restaurant “Courtepaille” situé à proximité de Vélizy 2 et le centre d’examens des permis de conduire situé le long de l’A 86 sur l’ancienne route militaire.

D’un montant global de 43 millions d’euros, l’opération doit être financée par des partenaires publics (Ville, Département, Région et Etat) mais aussi privés (copropriétaires de Vélizy 2, Auchan Vélizy, Bouygues, Eiffage, Foncière des régions). «On devrait signer le protocole de financement en avril», précise le maire.

Les travaux de ce nouvel échangeur pourraient démarrer en fin d’année 2015 pour une mise en service en 2018.

Source : Toutes les Nouvelles

Mar 01 2015

Un nouveau centre sportif en 2018 à Vélizy

Centre Pagnol VélizyVélizy sera doté d’un nouveau centre sportif en 2018. D’un coût de 11 millions d’euros, cet équipement sera situé à côté du centre Pagnol.

Vélizy sera doté d’un nouveau centre sportif en 2018. Le projet a été présenté mercredi dernier, en conseil municipal, à l’occasion du lancement du concours de maîtrise d’œuvre.

«Il y a vraiment besoin d’un nouvel équipement sportif, explique Frédéric Hucheloup, adjoint au maire en charge des travaux. Les centres (existants) sont surexploités. Les associations sont obligées de refuser du monde.»

Coût du projet : 11 millions d’euros

Situé à proximité du groupe scolaire Exelmans, cet équipement sportif sera construit à l’emplacement du parking actuel du centre Marcel-Pagnol et d’un bâtiment de logements.

D’une superficie de 3 600 m2, la structure sera dotée d’une salle polyvalente avec un terrain de handball (44 x 24 m), et de salles pour la pratique des arts martiaux, de la boxe ou bien du tennis de table. Un parking d’une soixantaine de places sera aussi aménagé. Coût global de l’opération pour la Ville : 10,920 millions d’euros.

«C’est un projet qui va démarrer dès que possible, en parallèle de la ZAC (Zone d’aménagement concerté) Louvois, précise Frédéric Hucheloup. Ce qu’on veut, c’est grouper les nuisances dans le quartier pour les minimiser.» Le centre sportif devrait être livré fin 2017-début 2018.

Parallèlement, le centre Marcel-Pagnol, jusque-là occupé par des associations sportives, sera rénové et dédié à la pratique culturelle.

Source : Toutes les Nouvelles

Jan 21 2015

Un projet de téléphérique entre le pont de Sèvres et Vélizy

Téléphérique VélizyA Vélizy, la municipalité réfléchit à la création d’un téléphérique urbain entre le pont de Sèvres et Vélizy. Objectif : désengorger la N118 aux heures de pointe.

L’idée paraît folle et pourtant, elle pourrait bien voir le jour. Afin de désengorger la N118 aux heures de pointe, la municipalité de Vélizy réfléchit à une solution : la création d’un téléphérique reliant le pont de Sèvres à Vélizy!

Le maire Pascal Thévenot (UMP) l’a annoncé, mardi 13 janvier, lors de ses vœux à la population. «Aujourd’hui, on est arrivés à un point de rupture entre le pont de Sèvres et Vélizy, explique l’élu. Les bus sont bloqués par la circulation. Le matin, vous pouvez mettre une heure pour arriver à Vélizy.»

Une dizaine de minutes pour faire le trajet

Afin de pallier ce problème, la précédente municipalité réfléchissait à créer un transport en commun en site propre (TCSP) sur ce tronçon. «Mais il fallait supprimer une voie sur la N118», ajoute le maire.

C’est là qu’a surgi cette solution alternative, le téléphérique urbain. Il s’agirait de créer sur le terre-plein central de la N118 une ligne directe entre le pont de Sèvres et Vélizy. Une dizaine de minutes suffirait à effectuer ce trajet. 5 000 à 6 000 passagers par heure et par sens pourraient ainsi être transportés.

Outre le gain de temps, ce mode de transport habituel des stations de ski présente l’avantage d’être «à la fois écologique et économe», précise Valérie David, directrice du développement durable chez Eiffage qui planche depuis des années sur ce type de solutions. «On peut suivre le cheminement de la N118. On n’a pas besoin de foncier et il n’y a pas de grosses infrastructures à installer (pylônes, câbles…), complète Pascal Thévenot Au niveau du coût, c’est 7 à 10 millions d’euros du km. C’est un coût moindre par rapport aux autres moyens de transport. En un an, cela peut être fait. On a des exemples ailleurs.»

«A New York ou Rio, le téléphérique a fait ses preuves, confirme Valérie David. A Medellin (Colombie), cela a transformé la ville et changé la vie de certains quartiers.» Dans le Val-de-Marne, un projet du même type dénommé “Téléval” est en cours et doit permettre de relier les villes de Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges. La mise en service est prévue en 2018.

Lancer le projet «avant la fin du mandat»

Reste désormais à convaincre la RATP et le STIF (Syndicat des transports d’Ile-de-France) de l’intérêt de ce projet.

Cette solution peut en tout cas compter sur le soutien de Valérie Pécresse, députée (UMP) de la circonscription de Vélizy. «Ce projet peut faire sourire. Mais ils sont en train d’en construire un à Limeil-Brévannes. Le téléphérique est aussi très en vogue à Barcelone. Pourquoi pas y réfléchir ? Je suis prête à porter ce projet», indique l’élue, déjà dans sa campagne pour les prochaines élections régionales.

Le maire espère lancer le projet «avant la fin du mandat (2020)»

Source : Toutes les Nouvelles

Déc 10 2014

Vélizy : les commerçants de Louvois fêtent Noël

Louvois fête Noël VélizyA Vélizy, les commerçants du centre commercial Louvois fêteront Noël samedi 13 décembre.

A partir de 16 h, les comédiens et le Père Noël accueilleront petits et grands pour partager un chocolat chaud, un vin chaud pour les grands, des viennoiseries et des papillotes. Les parents pourront prendre des photos de leurs enfants avec le Père Noël.

La compagnie théâtrale vélizienne Triton Théâtre proposera trois histoires de Noël dont le célèbre conte d’Andersen, “La petite fille aux allumettes”.

Tout l’après-midi, la librairie Louvois accueillera l’auteure Pascale Bouchié qui dédicacera ses livres : “L’histoire du monde en BD”, “Véro en mai”, “La véritable histoire de Marcel, soldat pendant la Première Guerre mondiale”.

Source : Toutes les Nouvelles

Déc 03 2014

Un centre d’innovation dédié aux entreprises d’ici deux ans

Creative ValleyA Vélizy, la Ville travaille avec “Creative valley”, sur un projet de centre d’innovation consacré aux entreprises. Cette structure pourrait voir le jour d’ici deux ans.

C’est son «bébé». Omid Bayani, conseiller municipal en charge de la Ville numérique, travaille depuis plusieurs mois sur la création d’un centre d’innovation à Vélizy. D’une superficie de 7 000 à 10 000 m2, cette structure devrait voir le jour d’ici deux ans. «Nous sommes en train d’identifier des terrains dans la zone d’activités», indique l’élu qui réfléchit également à d’autres projets autour du numérique (lire l’encadré ci-contre).

Aider de jeunes pousses à grandir

Ce lieu aura pour vocation «d’aider des jeunes entreprises à réussir et à grandir». Plus qu’un incubateur de start-up, ce centre accompagnera ces jeunes pousses «de leurs premiers produits jusqu’à leur internationalisation» grâce aux conseils de grandes entreprises de la zone.

Différents secteurs seront ciblés : la robotique, l’habitat de demain, la e-santé, le numérique et les objets connectés. «On aimerait lancer un appel à projets à des start-up et utiliser Vélizy comme un laboratoire géant.»

Pour ce projet ambitieux, la Ville s’est associée à Creative valley. Situé au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), cet incubateur d’entreprises du numérique créé il y a deux ans et demi accompagne une trentaine de jeunes sociétés. «On a assez peu de casse, explique son président, Yann Gozlan. 80 à 90% “survivent” ou se recomposent.»

A terme, cette stratégie s’inscrit pour Creative valley «dans un plan de développement d’une douzaine de centres (Ivry-sur-Seine, Le Perreux, Nogent-sur-Marne, Saclay, Villejuif…) dont Vélizy sera le plus important, conclut Yann Gozlan. Chacun de ces sites aura une spécificité très forte.»

Source : Toutes les Nouvelles

Articles plus anciens «

» Articles plus récents